Njc 1500 510

DONNEES NUMERIQUES VOLS INTERNES

  • Par jcgi
  • Le 16/07/2020
  • 0 commentaire

Hier, mercredi 15 juillet, des données de compte TWITTER ont été détournée afin de monayer celles-ci, ou rançonner les victimes. IL peut s'agir de personne malveillantes agissant au sein même de la société TWITTER. Des actions similaires ont déjà été endiguées.

Les questions se posent sur l'accès aux donnée numériques, stockées dans des ensembles informatiques qui, normalement sont "protégés" des cybercriminels...

 

L'or de l'information

La quantité toujours croissante des données numériques, quelques soient les circuits actuels de communication, circule à travers une multitude d'appareillages électroniques pour aboutir à une exploitation et un stokage de plus en plus vaste, sophistiqué, mais également fragile. En effet, malgré des codages et cryptages forts, des programmes informatiques gèrent celles-ci et ceux-ci doivent rester sous le contôle d'êtres humains. L'information vaut de l'or. La manipulation de celle-ci aussi. La corruption, l'espionnage, le terrorisme connaîssent SA valeur d'exploitation. Le gain, le fanatisme ou  la défense, la politique, sont quelques domaines dans lesquels tout peut être mis en oeuvre pour aboutir à des résultats.

Avec l'intelligence artificielle, qui petit à petit, s'introduit dans tous les programmes ou projets informatiques d'envergures, le pilotage des traitements sera laissé  sous le contrôle d'un ensemble réduit de personnel, MAIS, comment pourra t'on protéger une masse d'informations qui dépassera l'entendement humain ? Quelle autorité sera responsable ou garante d'un fonctionnement qui bientôt échapera à nos pauvres cerveaux ?

 

 

 

 

INTERNET numérique REGLEMENT GENERALE PROTECTION DES DONNEES informations